Ah les fleurs, on aime tous les fleurs ! 

Ensemble, nous allons découvrir la symbolique des fleurs et les déesses liées aux fleurs.

 

La symbolique des fleurs

Les fleurs sont nombreuses et présentent une multitude de formes, de couleurs et de parfums. Elles possèdent un rôle important dans de nombreuses cultures à travers le monde. Leur importance va bien au-delà de leur aspect esthétique.

Elles peuvent être utilisées lors de cérémonies ou de rituels afin d’être offertes en offrande, servir de décoration dans un espace de vie ou encore être utilisées pour leurs vertus médicinales.

Elles permettent d’exprimer des émotions et des états. Entre-autres, elles symbolisent l’amour, la pureté, la gratitude, la sympathie et l’espoir. Elles apportent de la joie et de la couleur à nos vies.

Il y a quelque chose de magique dans leur cycle de vie, de la graine à la floraison, évoquant la beauté éphémère et la continuité de la nature.

Elles font référence au printemps, à l’épanouissement, au soleil qui réchauffe notre peau et notre cœur.

Les déesses du printemps

Dans la mythologie grecque, on retrouve la limoniade Chloris, une nymphe des fleurs et des plantes.

Dans la mythologie romaine, son équivalent se nomme Flora. La déesse est vénérée pendant les Floralies au mois d’avril, festivités en l’honneur de la déesse et du renouveau printanier.

Chez les celtes, la déesse du printemps est Blodeuwedd, créée à partir de fleurs de chêne, de reines des près et de genêts pour être contrainte de devenir l’épouse de Llew Law Gyffes, victime d’un sort, lui interdisant d’avoir une femme humaine.

Avoir un coussin, une bouillotte sèche, un bandeau de relaxation ou un luminaire avec une illustration de fleur symbolise la fragilité, le renouveau et le cycle de vie.

Dîtes-moi en commentaire si ces motifs résonnent en vous !

Découvrir la symbolique des autres illustrations ici.

Sources : mythologica.fr / 1oeuvre-1histoire.com